NEWS MESSAGE

Comprimés sublinguaux et orodispersibles
Rubrique: Information générale
Certains comprimés sont destinés à être utilisés dans la cavité buccale : ce sont généralement des comprimés non enrobés qui doivent se dissoudre ou se désintégrer dans la bouche et leur administration ne nécessite pas la prise de boisson.
Outre les comprimés à sucer et à croquer, on distingue les comprimés sublinguaux et les comprimés orodispersibles qui ont chacun leurs particularités.

Les comprimés sublinguaux sont conçus pour que le principe actif soit absorbé par la muqueuse buccale sans subir l’action des sucs gastro-intestinaux et/ou l’effet du premier passage hépatique. Généralement le pic plasmatique est obtenu plus rapidement que par la voie orale.

Ainsi par exemple, la buprénorphine administrée par voie orale subit une N-désalkylation et une glycuroconjugaison dans l'intestin grêle et dans le foie par un important effet de premier passage. L'administration du médicament par voie orale est donc inappropriée, il faut l’utiliser par voie sublinguale.

Les comprimés sublinguaux doivent être maintenus sous la langue, leur administration ne doit pas être accompagnée de boisson.

Exemples de spécialités commercialisées en Suisse: Minirin® Melt, Subutex®  et Temgesic® comprimés sublinguaux

Les comprimés orodispersibles, quant à eux, sont  des comprimés multiparticulaires à désagrégation rapide en bouche. Ils sont conçus pour faciliter la prise, en cas de problème de déglutition ou en voyage par exemple. Ils doivent être posés sur la langue : rapidement dissous par la salive, ils peuvent être avalés facilement et sans liquide supplémentaire.
Leur action n’est pas plus rapide que celle des comprimés traditionnels.

Quelques exemples: Dafalgan® Odis, Imodium®  lingual, Motilium®  lingual, Zyprexa®  Velotab, Temesta®  Expidet, Zofran® Zydis.

Références :
_Pharmacie galénique  B.P., éditions Porphyre 2005, p87
_Pharmacie galénique - Bonnes pratiques de fabrication, A. Le Hir, Masson 2006, p275 /290
_Pharmacie clinique et thérapeutique, 3e édition 2008, p733

 

10.02.2009 10:30:08 / UABSE,UAMST / 3501
DOC NEWS TOP 10

15. Februar 2019
_« Petits » fumeurs : risque cardiovasculaire sérieusement augmenté
13. Februar 2019
_NEW DRUG: Dolutégravir, rilpivirine (Juluca), bithérapie du VIH
_

SWISSMEDIC : Mydrane® (tropicamide, phénylephrine, lidocaïne), DHPC

11. Februar 2019
_Antidépresseurs : efficacité et acceptabilité
08. Februar 2019
_Cystite chez la femme : Faut-il préférer la fosfomycine ou la nitrofurantoïne ?
06. Februar 2019
_NEW DRUG: Budésonide (Jorveza®) pour le traitement de l'oesophagite à éosinophiles
04. Februar 2019
_SWISSMEDIC : Fluoroquinolones par voie systémique ou inhalée, HPC
_NEW DRUG : Emicizumab (Hemlibra®), premier anticorps dans l’hémophilie A
01. Februar 2019
_SWISSMEDIC: Lartruvo® (olaratumab), DHPC
_Diphtérie et tétanos : recommandations pour le remplacement de la vaccination


 
16.02.2019 databases | contact | links | archive | legal © HCI Solutions AG